Essences

ce que ma tete pense, ce que mon ame ressent, ce que mon corps vit…

je ressens donc je suis… L’amour

Classé dans : Sur l'amour — 20 octobre, 2009 @ 0:27

L’amour est pour moi ce que d’autre appelle oxygene. Il me permet de vivre, me fais avancer, me motive, me blesse… L’amour me permet de decouvrir et ressentir une vaste palette d’emotions: du premier jour ou nait le desir au dernier ou la tristesse nous envahit en passant par la passion, l’envie de seduire, le plaisir, la joie, la peur, l’orgeuil, l’egoisme etc… Toutes ses emotions qui me rapelle que finalement et au bout du compte je ne suis qu’un etre humain.

Je remercie le Ciel d’avoir permis a l’homme de faire l’experience de tous ses sentiments, et je suis fiere de dire que jamais je ne me passerai d’aller admirer jusqu’au fond de leur abymes chacunes de ses emotions, que jamais je ne me lasserai de les aimer et de l’ai cherir.

Non, ce n’est pas du masochisme, c’est de l’humanisme. Je trouve decevant de qualifier la douleur, la tristesse de « mauvais sentiments ». Pour moi ils sont aussi beau que la joie. Je dirais meme que je les prefere. Oui, je prefere cet etat second de presque transe ou je largue mon corps et explore l’immensiter de mon ame. Ou mon esprit est maitre. Ou il ne s’agit pas de physique mais d’emotionnelle.

Oui, les emotions sont cette porte d’entree qui donne acces a l’esprit. Et plus elles sont « negatives » plus elles nous rapproche de nous. Il n’y a rien a decouvrir dans la joie si ce n’est notre capaciter a oublier ou non le plus dure, a agir sans devoir reflechir, parce que le bonheur c’est bien connu nous coupe de nous et nous tourne vers les autres.

Pas etonnant que ce soit toujours dans la douleur que Dieu fait changer le payens , en « les epurant » en les tournant ainsi vers une spiritualiter qu’ils ne se connaissaient pas.

Marie-Line ainsi aime les premisses de l’amour, les regards en coin, les sourires, les premieres sorties, les « tout nouveau tout beau » tandis que Moi ne trouve sa satisfaction que dans la fin. La ou le corps est submergee d’emotions contradictoires, la ou il y a lutte : la tristesse mais l’inconnu qui sourit, le regret et l’orgeuil…

Les prochain articles vont explorer L’amour, ou plutot « mes amours ».

 Du premier, que je n’ai pas choisit et qui s’est ancrer en moi:maman

De l’amour etouffer, qui ne s’exprime pas:papa

De l’amour « je taime /moi non plus »: mes freres et soeurs

De l’Amour de l’ame soeur:Arnauld

Du plus fort, du plus inattendu et toujours inexpliquer:ma fille, Taylor

Je ne sais pas encore dans quel ordre j’ecrirai ces articles, je laisserai sans doute mon coeur me dicter les lignes. Quoi qu’il en soit j’espere trouver dans ces quelques pages quelques indices qui me menerons a moi.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

ortorexico-boulimicus |
Love it,or leave it alOne |
le crocophilou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poèmes
| Hystoria...histoire de...
| Moi...Mes amis...Mes emmerd...